Qui survit aux tensions entre le cloud et l’emplacement?

Qui survit aux tensions entre le cloud et l’emplacement?

Avec plus de 300 visiteurs, le Retail Forum fait maintenant partie de la rencontre la plus grande et la plus importante de la branche en Suisse. Pour la 7e fois, il s’est tenu cette année au Radisson Blu Hotel à l’aéroport de Zurich.
Les défis actuels dans le secteur du commerce de détail, tels que le management multicanal, la transformation numérique, l'expérience client et le divertissement retail, étaient au centre des discussions.

Le coup d’envoi a été donné par Thomas Hochreutener, directeur du département commerce de l’institut GfK Suisse, à l’occasion de la présentation des chiffres annuels du commerce de détail. Après des chiffres d’affaires n’ayant connu qu’une seule tendance ces dernières années, en particulier dans le secteur non food; pour la première fois, il ose de nouveau faire une prévision un peu plus optimiste avec des chiffres d’affaires en fin d'année au niveau de l'année précédente. Martin Neff, économiste en chef de Raiffeisen Suisse, considère la situation d'un œil un peu plus critique et note que le prix domine la concurrence. Dans le commerce de détail helvétique, il n'y a guère de croissance, mais plutôt une éviction ou une redistribution.

Du «design follows function» au «design follows smart devices» 

La numérisation change les habitudes de consommation, les experts sont unanimes à ce sujet. David Bosshart, CEO de l’Institut Gottlieb Duttweiler, déclare qu'il faut comprendre ce qui se passe sur les marchés des ICT (technologies de l'information et de la communication) pour appréhender ce qui se produit dans le commerce de détail. Il voit l’évolution dans le fait que les zones urbaines et rurales se différencient et se détachent de la consommation de commodité et de loisirs. Le commerce stationnaire ne disparaîtra pas, mais les formes actuelles changeront.

L'homme aime le progrès, mais déteste le changement

Le Dr. Ludwig Hasler, publiciste et philosophe, a présenté un exposé intéressant sur l'ambivalence des êtres humains entre l’univers analogique et celui numérique. Il cite divers exemples sur la manière dont les gens doivent utiliser leurs sens, même à l'ère numérique.

Photo et texte: @Romana Waller

Retour à la vue d'ensemble

Partager cette page