Vieillir, une branche qui a de l'avenir – pour les acteurs immobiliers également

Vieillir, une branche qui a de l

Pour la seconde fois, le salon «Vieillir, un projet d'avenir» s'est tenu à Lucerne du 11 au 13 novembre 2016. Presque 200 exposants (exposants conjoints) et partenaires ont présenté leurs produits et services concernant les cinq domaines thématiques Construction/Immobiliers/Logements pour les aînés, Prévoyance/Finances, Mode de vie/Loisirs/Vacances, Santé/Bien-être et Engagement social/Institutions. L'agencement combiné des stands du salon, tables rondes, expositions spéciales et forums a permis aux visiteurs de s'informer et de s'entretenir amplement.

L'évolution démographique : un défi

La table ronde «Se loger et déménager avec l'âge – le marché du logement n'est pas prêt» s'est penchée sur les défis de ce marché. La Dr Joëlle Zimmerli a ouvert le podium sur les résultats essentiels de l'étude IFZ «Démographie et secteur de l'habitat» (2016). Le secteur de l'habitat n'est entre autres pas préparé à l'évolution démographique parce que ses acteurs – par exemple les propriétaires immobiliers, les portfoliomanagers, les concepteurs ou les spécialistes en commercialisation – surestiment nettement la demande d'appartements adaptés à l'âge disposant de services à proximité resp. d'appartements associés à un contrat de service (p. ex. habitat encadré).

Habitat avec services – des prestations pour tous

La Dr Alexandra Bay, cheffe Research & Strategy chez Wincasa, a relativisé cette affirmation dans son exposé (langue de publication : allemand). Habitat avec services se focalise sur l'autonomie et l'indépendance. Outre l'habitat encadré dans une résidence pour personnes âgées ou dans un centre de soins, il existe aujourd'hui de nombreuses autres offres pour chaque budget. Par «habitat avec services», on entend toute combinaison d’un logement avec des prestations supplémentaires – services concernant le nettoyage, la sécurité, les systèmes d’appel d’urgence, le concierge ou encore les soins et les repas. Wincasa ne parle donc pas de logements pour personnes âgées, mais de logements appropriés à tous les âges – et pas de services uniquement pour les résidents âgés, mais de services pour tous. Le choix flexible et libre du logement et des services correspond aux besoins des retraités. Les prestations (de soins) et les exigences particulières quant à l'environnement proche et à l'architecture, permettant de rester plus longtemps dans un milieu habituel, ont été présentées par Barbara Hedinger, Spitex de la ville de Lucerne.

Les personnes âgées, qui ne recherchaient pas d'appartement depuis longtemps, se sont particulièrement intéressées aux processus de location. Alexandra Bay a mis l'accent sur le rôle majeur d'Internet et des médias sociaux concernant la recherche de logements de nos jours. Dans la mesure où, en cas de mises en valeur (nouvelles constructions / assainissements complets), la commercialisation commence déjà deux ans avant l'emménagement, ces seniors désirant déménager disposent du temps nécessaire pour prendre leur décision resp. pour vendre éventuellement leur logement. Sandra Eitel, conseillère clientèle à la banque cantonale de Lucerne, a expliqué tous les points qu'il fallait prendre en considération lors d'une vente.

L'exemple de la société coopérative «maettmi50plus» à Mettmenstetten ZH a montré la manière dont un groupe de personnes partageant la même philosophie mettait en place, intellectuellement et en matière de construction, leur forme d'habitation. L'échange, l'un pour l'autre et ensemble dans cette colocation – la ferveur, comme l'a déclaré l'intervenant Ruedi Werder – ce sont des souhaits des retraités dont il faudra davantage tenir compte à l'avenir.

L'équipe Research & Strategy research@wincasa.ch se tient volontiers à votre disposition pour toutes demandes de renseignements ou si vous avez d'éventuelles questions.

Retour à l’aperçu

Partager cette page