Priorité au client - avec un esprit d'innovation et des considérations conceptuelles

Priorité au client  - avec un esprit d

Le Retail Forum 2015, qui s'est tenu à Zurich le 5 novembre, a cette année encore obtenu un fort impact en tant que congrès spécialisé pour la branche du commerce de détail et des centres commerciaux et a fait salle comble avec quelque 330 participants.

Stephan Klapproth, présentateur TV et philosophe, a animé toute la journée le congrès consacré à la situation actuelle du marché et les défis de la branche ainsi qu'à l'économie suisse et l'évolution relative aux consommateurs et leurs besoins. A cette occasion, des parallèles intéressants ont été établis avec le tourisme helvétique ou la situation du commerce de détail dans les aéroports ou les gares.

La situation exigeante du marché nécessite des vertus typiquement suisses
Thomas Hochreutener, directeur du commerce auprès de la société GfK Switzerland, a présenté les derniers chiffres de la branche, pour la période de janvier à septembre 2015. Comme c'était déjà le cas au cours des quatre dernières années, la consommation stagne, également en 2015, dans le secteur retail. Dans l'ensemble, les ventes ont légèrement reculé (-1.8%), la baisse (-1.2%) étant néanmoins dans le secteur alimentaire sensiblement moindre que dans celui non alimentaire (-3.2%). La tendance du commerce en ligne continue quant à elle à croître (indice 103%). Un point intéressant : le client, en achetant sur Internet, paie souvent davantage pour un produit que dans le commerce stationnaire.
Martin Neff, économiste en chef de Raiffeisen Suisse, a évoqué la situation économique globale actuelle et a continuellement renvoyé celle-ci au secteur retail en Suisse. Le cours élevé du franc suisse constitue-t-il vraiment un problème ou s'agit-il plutôt d'appréhender et d'exploiter les opportunités ? Grâce à des conditions stables et une devise forte, nous pouvons et devons nous concentrer sur les vertus qui ont toujours distingué la Suisse : esprit d'innovation, fiabilité et qualité.

Un Center Management actif et des approches conceptuelles décident du succès à long terme
Une saturation évidente est perceptible sur le marché. Une vive concurrence, une concentration des sites et ainsi également un positionnement et un profilage clairs sont des mots-clés pertinents. Klaus Striebich, Managing Director Leasing de la société de gestion de projets ECE Projektmanagement GmbH&Co.KG, a évalué quels étaient les défis que cela présageait pour la gestion de la location des surfaces de commerce de détail et quels étaient, à cette occasion, les facteurs de réussite en résultant. Il a ainsi évoqué les cinq points ci-après, qui sont avérés dans la gestion locative :

1. le bon secteur
2. le bon locataire
3. au bon endroit dans le centre
4. sur la bonne taille de surface
5. aux bonnes conditions

Un positionnement clair du centre, une stratégie clairement formulée ainsi que des analyses et considérations conceptuelles joueront un rôle toujours plus important.

Connaissons-nous vraiment le consommateur ? Aujourd'hui et demain.
Jürg Schmid, directeur de Suisse Tourisme, s'est penché sur la recherche de parallèles et de différences entre la branche du tourisme et celle retail. L'essor du tourisme urbain ainsi que le déclin du tourisme rural se reflètent dans le secteur retail. Les heures d'ouverture actuelles des commerces de détail et Shopping Centers sont-elles compatibles avec les touristes d'aujourd'hui ? Un sujet auquel s'intéressent moins les CFF dans les centres commerciaux de leurs gares ou l'aéroport de Zurich. Les discussions étaient alors plutôt de savoir de quelle manière on peut attirer les clients dans le magasin lors de leur passage et de quelle manière on peut mieux connaître ces clients et leurs besoins, comme l'a souligné Markus Streckeisen, directeur de la gérance CFF, et Patrick Graf, Sr. Vice President Commercial de l'aéroport de Zurich, au cours des débats.
Dr. David Bosshard, CEO du GDI Gottlieb Duttweiler Institute, a illustré l'avenir. L'idée selon laquelle au moment où on veut accrocher un tableau, on remarque que l'on n'a aucun marteau, on commande alors celui-ci sur son smartphone et il est livré en 10 minutes à la maison par drone peut paraître futuriste. Mais, nous en sommes moins loin que ce que nous pouvons nous imaginer. La numérisation, les Clouds, Internet of Things, etc. sont des technologies qui transforment les époques plus rapidement que ce que nous pouvons penser. L'invention de l'iPhone 2007 représentait, d'un point de vue technologique, une avancée plus importante que l'ensemble de toutes les autres innovations au sein du commerce de détail de ces dernières 50 années, selon David Bosshard.

Après cette journée, un consensus manifeste régnait, à savoir qu'hier, aujourd'hui et demain, le consommateur doit toujours être au centre des préoccupations. Ceci exige de la part des propriétaires de centres, des exploitants et des retailers avant tout : un esprit d'innovation et une ouverture pour la nouveauté, car les consommateurs l'expriment aussi.

Notre Center Management se tient volontiers à votre disposition pour toutes demandes de renseignements ou si vous avez d'éventuelles questions.

Retour à l’aperçu

Partager cette page