Lucerne

Bâtiment de bureaux Weinbergli

Le bâtiment de bureaux à Lucerne, faisant partie de l’ancien site des PTT, a été occupé par Swisscom, puis repris par Swiss Prime Site. Aujourd’hui, l’objet est utilisé par environ 20 locataires. Après 25 ans d’exploitation, de nombreuses installations techniques et des parties de la façade étaient, comme prévu, à la fin de leur durée de vie. Dans le cadre d’un projet complet, ces installations ont été durablement renouvelées en 2015–2016.

 

Situation typique pour un bâtiment administratif

Les installations techniques étaient notamment à la fin de leur durée de vie prévue et engendraient, de ce fait, une nécessité d’entretien croissante. En outre, la sécurité de fonctionnement n’était plus garantie. Le propriétaire et la gérance ont été confrontés à la question de savoir si, quand et dans quelle mesure on devait investir. En raison des conditions posées par les pouvoirs publics et des frais d'entretien élevés, le maître d’ouvrage a décidé de procéder à un assainissement complet.

 

Mesures d’assainissement ciblées

Dans le projet, les installations techniques importantes ont, d’une part, été remplacées. En font p. ex. partie la production de froid et de chaleur avec captages des eaux souterraines, la centrale sanitaire ou le système d'automatisation du bâtiment. Suite à une condition de l’assurance des bâtiments, les installations concernant la technologie de la sécurité ont dû, d’autre part, être rénovées ou complétées, comme une installation de sprinklers dans le parking. En outre, les mesures privées électriques des locataires ont été remplacées par des mesures d’usine. Des mesures concernant la façade (rénovation des fenêtres et remplacement des stores) ont aussi été réalisées.

 

Production durable de froid et de chaleur

Une pierre angulaire majeure du projet était l’assainissement de la production de froid et de chaleur: grâce à la revitalisation d’un ancien captage des eaux souterraines avec une pompe à chaleur, il est aujourd’hui possible de renoncer quasiment complètement à l’utilisation de combustibles fossiles. En été, les eaux souterraines sont utilisées pour rafraîchir; en hiver, pour chauffer. Cette mesure, contrôlée par une saisie continuelle des données d’exploitation, a occasionné une économie de mazout d’environ 100'000 litres par an.

Retour à l’aperçu

Bâtiment de bureaux Weinbergli
Galerie